Le visa de travail

Pour aller travailler en Corée, il vous faut un visa. Mais pas n’importe quel visa, il vous faut… le visa E7. Halleluïa !! La procédure est relativement assez rapide selon mon ami Romain. Il lui a fallu à chaque fois 15 jours pour l’obtenir, j’ai vu sur le net que certains ont attendus un mois. Dans mon cas, cela a été beaucoup plus long.

Vous ne pouvez pas faire ce visa vous-même, seul votre employeur peut en faire la demande.
Alors pourquoi tu nous en parles ? Vous voulez finir en fond de cale ? Tout n’est pas toujours simple, souvenez-vous de Naver… En ma qualité de galérienne, l’obtention du visa a été pour moi compliquée. Mais j’ai une chance insolente et un ami en or qui m’a beaucoup aidé, je l’ai eu donc autant vous en faire profiter, non ?

Les méandres du E7

Mon patron ne parle pas beaucoup anglais et je ne parle pas coréen, la moindre démarche administrative se révèle donc assez complexe. Comment fait-on pour communiquer ? Je vous assure ça ne vous intéresse pas de savoir ^^

Il a donc pris les renseignements et appelé l’immigration, et le premier problème n’a pas tardé à apparaître : il n’a pas le droit de m’embaucher. Mais PoOuurquoOii !!!!??? AHHH !!! J’avais pourtant réussi à sortir vivant de Naver, noOOonnn !!
Pourquoi ? Parce qu’il faut à une entreprise coréenne au moins 5 employés coréens dans le staff, pour embaucher un étranger. Ce qui est assez rare dans mon milieu même pour les grosses agences.
Si ça vous arrive : ne courez pas partout en mettant le feu à la moitié de votre appartement, cassant tout ce qui se trouve sur votre passage en criant « mort aux vaches ». Cela ne sert strictement à rien. A part peut-être, vous faire passer pour un dingue auprès de votre chat et accessoirement de vos voisins.

J’ai ensuite commis ma première erreur, j’ai appelé l’ambassade. Oubliez tout de suite, ça ne sert à rien. Vous allez vous prendre une fin de non recevoir : pas aimable, ne répond pas aux questions (vous comprendrez plus tard les raisons). Si vous voulez tenter : allez-y, on en reparle… Mais que faiiiiiire alors ??? On se reprend ! On a survécu à Naver qu’on connait parfaitement maintenant, on va faire de même avec l’administration coréenne. Car il existe une solution. L’immigration illégale. Je déconne ! 😀 …  Je sens que vous n’êtes pas en état de rire, vous voulez juste votre visa et me forcer à révéler mon secret par tous les moyens… Calmez-vous, et posez ce disque de Kyo par pitié !! Pas besoin de me menacer, je vais tout vous révéler.
Pour avoir votre visa, vous devez vous occuper de votre patron.

Cette règle des employés, est faite pour éviter l’exploitation des chinois, philippins etc. Il existe des dérogations. Si votre entreprise et vous remplissez certaines conditions (master, expérience,…), vous êtes éligibles pour un visa E7. Invitez votre employeur à faire appel à une entreprise spécialisée dans l’accueil des étrangers ou à rencontrer des experts en immigration à la KOTRA.
Insistez et soutenez le ! Si demain, on vous demandait de faire les démarches pour accueillir un employé étranger au sein de votre boite, vous ne sauriez surement pas quoi faire. Si ? Bon ben… Dans tous les cas, préparez-vous à remplir pas mal de papier.

Les documents pour la KOTRA

Votre patron a le droit de vous embaucher ? Yippee-ki-yay !
Outre les divers formulaires à remplir ( Employment Vetting… ), vous devrez fournir une liste…. impressionnante de documents à la KOTRA. Il vous faut :

  • Master
  • Licence (je n’en ai pas mon école ne délivrant que le master)
  • Brochure, résumé, plaquette de votre école
  • Recommandation d’un ou de plusieurs professeurs / employeurs : plus vous en avez et plus leur poste au sein de l’école est important,  mieux c’est.
  • CV
  • Certificat de travail
  • Recommandation de vos anciens employeurs, si possible.
  • Copie du passeport
  • Photo d’identité : 3,5 x 4,5
    J’ai envoyé un bon scan, qu’il a imprimé sur du papier photo
  • Contrat de travail signé

Précision pas très utile, car je suis sure qu’ici tout le monde est honnête… Ne mentez pas ! La KOTRA appellera vos employeurs, traduira vos conventions etc… Si vous avez prévu de frauder ou de gonfler votre CV, gare à vous ! Vous pouvez oublier tout de suite la Corée.

Mon patron m’a également demandé un apostille sur mon diplôme. Damned ! C’est quoi ce truc ??
L’apostille désigne la procédure de légalisation simplifiée qui authentifie un acte public (101 Etats y ont adhéré). Bref, c’est un tampon. L’autorité compétente pour apostiller un document est la Cour d’Appel. Mais (on est en France il y a un mais…), c’est seulement celle du département ou a été délivré ledit document à apostiller qui est en mesure de le faire. Si tu as été diplômé à Bayonne => Cour d’appel de Pau. Tu as été diplômé dans le 92 => cours d’appel de Versailles… On peut faire cette démarche semble-t-il par courrier, je me suis personnellement déplacé.

Le dossier pour l’ambassade

Après avoir fait toutes les vérifications nécessaires sur votre parcours, la KOTRA délivre à votre employeur un numéro d’immigration. Je l’ai reçu trois semaines après qu’ils aient fini les vérifications. Une fois votre numéro en poche vous devez… encore remplir un papier. Vous trouverez le document application for visa ici.
Une fois le papier rempli, munissez-vous :

  • du numéro d’immigration fournit par votre employeur
  • du formulaire application visa, logique me direz-vous…
  • d’une photo d’identité 3,5 x 4,5 à coller sur ledit papier
  • de votre passeport (que vous laisserez sur place)
  • d’un chèque de 72 euros (pour un visa 3 ans, 48 je crois pour 1 année)
  • d’un chronopost si vous souhaitez le recevoir par courrier

L’ambassade se situe 125 rue Grenelle à Paris M° Varenne ou Invalides, vous trouverez le site ici. Si vous allez sur le site, vous ne trouverez pas les renseignements concernant l’E7, seulement ceux du visa travail courte durée où il est demandé plus de documents que nécessaire.
Une fois votre dossier rempli, direction l’ambassade. Je vous conseille d’y aller à l’ouverture soit 9.30, ou préparez-vous à faire jusqu’à 2.30 de queue… Si vous avez appelé l’ambassade, vous aurez remarqué qu’on vous raccroche souvent au nez. Ils y a trois personnes réparties sur un guichet légalisation, un guichet visa (celui qui nous intéresse) et un guichet passeport. La personne chargée du guichet visa doit : répondre au téléphone et récupérer/traiter les dossiers, les remplir parfois, restituer les visas, etc… Bref, quand j’ai vu ce pauvre monsieur, j’ai compris.

Remplissez bien vos papiers, on perd un temps fou avec les personnes ayant juste marqué leurs nom et prénoms et que le pauvre monsieur de l’accueil rempli à leur place.
Revenons en à nos moutons. Une fois votre dossier déposé, vous recevrez un papier vous indiquant quel jour récupérer votre passeport avec le visa. Il faut en général compter une semaine, les réceptions se font le matin. Venez tôt soit à l’ouverture, il n’y a pas de file express pour récupérer votre passeport même si cela prend 1 minute. Si jamais vous ne pouviez pas venir pour 9.30, venez un peu avant 12.00. Juste avant leur pose déjeuner, ils donnent les passeports en priorité. Je ne vous ai rien dit, j’espère juste vous épargner les 2.30 de queue que j’ai eu avant que l’on m’invite à dépasser les 10 personnes devant moi pour récupérer mon visa.

 

Ne vous étonnez pas, si votre interlocuteur vous dit machinalement : pour un séjour de moins de 3 mois vous n’avez pas besoin de visa, pour un pvt…. Avec la vague Hallyu, il y a beaucoup d’ados ou jeunes femmes qui viennent demander des renseignements… que l’on peut trouver sur internet. Oui je vous déteste pour ces 2.30 de queue inutiles…

 

Conclusion

Dans mon cas, la vérification de tous mes documents a pris plus d’un mois. Une fois que mon dernier employeur a répondu positivement à la KOTRA, j’ai reçu mon numéro sous 3 semaines et mon visa sous une. Bref, j’ai mis un peu plus de 2 mois pour avoir mon visa a compté du dépôt de demande de visa (je vous épargne les délais pour la Small Business Administration). J’ai bien compris que ce qui était valable pour l’un ne l’était pas pour l’autre, Romain a toujours ses visas très rapidement (mais ils ne durent qu’une année, est-ce la différence ?). Pour ce qui est de la durée et de l’option multi-entrées, je ne saurais vous dire pourquoi moi j’ai un visa multiple de 3 ans et certains ont un visa d’un an et doivent demander une modification du visa pour pouvoir sortir régulièrement du territoire… Je pense que mon patron a fait les choses bien.

L’obtention de votre visa peut être longue, accrochez-vous, soyez patient et… Yippee ki yay !!!

​​

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *