Quitter la France, quelques démarches…

Quand on quitte un pays, il y’a pas mal de choses à faire : rendre son appart, etc… Le seul conseil que je pourrais vous donner : prenez-y-vous à l’avance.
On est en France, la moindre démarche prend… un bon moment !!

L’appartement

Si comme moi vous aviez une maison, il faut la quitter.
Le préavis peut être réduit à un mois pour un départ à l’étranger. Fournissez tous les justificatifs à votre disposition pour faire preuve de votre bonne foi : contrat, visa, billet d’avion,… Dans mon cas ayant reçu mon visa très tard j’ai fournis un exemplaire de ma rupture conventionnelle et mon contrat de travail coréen. Ce qui a suffit.

Pour la caution, de nos jours les exigences sont… hallucinantes. Moi qui est récupérée mon appart dans un état d’hygiène plus que lamentable on m’a demandé de lessiver murs et plafonds, nettoyer les stores, repeindre les volets ( j’y suis depuis moins d’un an ) etc… Pareil prenez y vous à l’avance.
Nb : l’agence immobilière dispose de deux mois à compter de la restitution des clefs pour vous rendre votre caution, mais si comme moi vous êtes en bon terme avec l’agence vous pouvez négocier pour la récupérer plus rapidement.

Changement d’adresse

Toutes les démarches de résiliation sont suivies de courriers. Il faut donc les envoyer vers une adresse, pour ce faire pensez à effectuer un transfert de courrier. Cela m’a pris 5 minutes et m’a coûté 23 euros 50 pour 6 mois de réexpédition vers une adresse nationale.
Vous pouvez le faire via le net ou en allant directement à la poste. Votre demande sera pris en compte en 48h par internet, et en 1 semaine via le guichet. Vous pouvez également faire une réexpédition de courrier à l’international ici.
Faites le si possible AVANT de quitter votre logement, où vous devrez vous déplacez à la poste afin d’activer votre réexpédition de courrier en ligne.

L’assurance habitation

Chez la plupart des assureurs, vous résiliez votre contrat par courrier avec accusé de réception pour signifier votre départ du logement. Selon votre contrat, votre mode de paiement et de la date, vous pouvez être remboursé d’une partie du montant que vous avez versé. Pour exemple, ayant payé ma cotisation de l’année et n’ayant bénéficié que d’un mois et 4 jours, mon assureur m’a remboursé la quasi intégralité de ma cotisation.

Eau, gaz, électricité

Dans mon cas, j’ai tout fais par téléphone. J’ai donné les relevés des différents compteurs et c’était bon. Vérifiez si les numéros sont gratuits, sinon vous pouvez le faire par internet ou par courrier avec accusé de réception. Pour le gaz, un technicien passe à votre logement vérifier le relevé et tout fermer.

Téléphone, Internet

La résiliation de votre ligne s’effectue souvent de la même façon malgré les différents opérateurs. La box ainsi que le téléphone mettent une dizaine de jours pour être résiliés à compter de la réception de votre courrier recommandé. Vous pouvez demander une date de fin de contrat. N’hésitez pas à vous y prendre à l’avance, pour mon téléphone j’ai demandé l’arrêt de ma ligne 3 semaines avant mon départ pour Séoul.
Vous ne paierez aucuns frais de résiliation en prouvant votre expatriation. C’est jugé un cas de force majeur. Fournissez donc tout ce que vous pouvez : contrat à l’étranger, demande de visa… Si jamais votre départ venait à être repoussé, un coup de fil et votre annulation sera reportée. L’idéal est de le faire 48h avant.

La banque

N’oubliez pas de les prévenir de votre séjour. Ça me parait évident, mais bon…
Personnellement je leur ai juste dit que j’allais retirer une grosse somme d’argent. Ma banque (la BNP) possède une succursale à Séoul ce qui me permettra de retirer sans frais en attendant mon compte coréen. Je vous invite aussi à vérifier auprès de votre banquier que votre carte est bien activée pour fonctionner à l’étranger, j’aurais pu avoir une sale surprise si je n’y avais pas pensé….

Assurance santé

Si j’ai bien tout suivi (l’ambassade est si aimable que c’est un vrai plaisir que de leur poser des questions) il y’a une sécurité sociale en Corée, même pour les expats. Je vous invite à consulter le site de la Cleiss, qui est très ben fait. Mais ne nous leurrons pas ce n’est pas le système français. Par ailleurs, si vous êtes malade et obligé de rester chez vous  (ce qui peut vite arriver l’hiver avec – 15°C …) : vous n’aurez pas de salaire ou vous perdrez vos vacances (déjà qu’il n’y en a pas beaucoup).

« Oui mais moi je suis jamais malade » , il suffit de l’être une fois à l’étranger pour savoir que c’est la m*** intégrale. C’est le genre de situations où on a envie d’être bien pris en charge. Perso j’ai pris la totale : complémentaire santé, mutuelle, indemnisation en cas de maladie… Mieux vaut prévenir que guérir et là dessus je ne fais pas d’économies.
Je suis allée chez un courtier en assurance. J’ai une couverture maladie tip top avec un prix plus intéressant que ce que j’avais trouvé seule. A moins que vous ne soyez un pro en assurances, je vous recommande fortement de passer un courtier. Ce n’est pas aussi cher que ce que l’on peut imaginer, vous déléguez un peu (avec tout ce qu’il y’a à faire c’est agréable) et en plus vous y serez gagnant niveau tarifaire. Votre investissement sera très rapidement amortis.

Billet d’avion

J’ai fais la grande erreur de passer par Edreams… Même en cas de force majeur, ne le faites pas ! Pour faire court, j’ai regardé mon billet d’avion une première fois. J’y retourne une seconde fois, puis une troisième et je m’aperçois que mon vol a pris 200 euros en deux jours. Je me dépêche d’acheter. J’arrive chez une amie, et surprise mon billet d’avion est au même prix que ce que j’avais vu à mes deux premières connexions. J’ouvre mon laptop et là surprise : sur mon ordinateur le billet est toujours affiché 200 euros plus cher que sur le sien… IPtracking. Malgré la belle capture d’écran, et mes réclamations je n’ai eu aucuns retours de Edreams, à part un spam m’invitant à consulté le FAQ.
J’ai également souscrit à une assurance annulation qui m’a été débitée, mais qui suite à un problème informatique n’aurait pas été activée. Certes j’ai été remboursée, mais le conseillé tout sauf agréable que j’ai réussi à avoir après une vingtaine de coup de fil, m’a expliqué qu’il ne pouvait plus me la remettre.
Suite à un soucis de visa, j’ai dû également modifié mon jour de vol (oui j’ai eu la poisse). Impossible de joindre le service… J’ai réussi en passant par le service achat de billet, et j’ai eu 150 euros de frais. J’ai pas mal voyagé, et c’est la première fois que l’on m’a facturé autant ! Pour ma seconde modification, je suis passée directement par la compagnie Asiana, où j’ai appris que la première modification d’un vol n’était facturée chez eux… Je ne parlerais pas de l’agent qui m’a insulté au téléphone, me traitant de c**** car je lui posais trop de questions. Ah oui, le numéro est surtaxé : vous payez pour être mal servi.
Je n’aime pas faire de la mauvaise pub, mais un conseil ne passez pas par cette plateforme. C’était la première fois pour moi, c’est la dernière. Je suis passée plusiseurs fois par Ebookers et Opodo, j’ai été très satisfaite.

Conclusion

J’ai surement oublié un tas de trucs. Au fur et à mesure que ça me viendra, je penserais à le rajouter. Bon c’est de loin la partie la plus pénible de l’expatriation mais bon il faut bien s’y coller…

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *