La pollution

Un article sur la Kpop ? Sur ma rencontre avec Lee Min Ho ?
Calme-toi ! On est toujours sur Good Morning Seoul, on s’en fout de tout ça ! On va donc parler de truc super de la vraie vie des bisounours en Corée et d’un truc qui en ce moment est assez pénible : la qualité de l’air a Séoul.

 

Mais d’ou vient cette pollution ?

De la Chine pardi !!! Ces c******* de chinois nous envoient toutes leur particules fines ! Ils utilisent le vent jaune pour tout déverser sur Séoul. Pauvres nous, pauvres coréens…
Ce sujet est inabordable avec la plupart des coréens que vous rencontrerez. De par le fort patriotisme et bourrage de crâne dont font preuve les coréens. Pour une grande majorité, la pollution actuelle subite provient de la Chine. Les vents dominants en cette saison portent les particules, traversent la mer Jaune et polluent l’air de la péninsule, allant même parfois jusqu’au Japon. On appelle cela le « Yellow Dust« .
Selon le Ministère de l’Environnement Coreen (attention, on ne rigole pas) la pollution découlerait donc à 80% de la Chine et…
À vous de trouver la bonne réponse ! Je ne vais pas tout vous mâcher !!

  1. des grillades de maquereaux et de lards
  2. de la densité du trafic automobile
  3. de la consommation excessive de soju et de sa production
  4. de la vague Hallyu
  5. du trop grand nombre de rooms salon

La bonne réponse est la réponse 1 : les grillades de maquereaux et de lard. Le gouvernement coréen ne nie donc pas la part locale.
Bon maintenant que l’on a bien ri et fait notre petite propagande coréenne, venons en a la réalité. 

 

Mais d’ou vient reellement cette pollution ?

Comparer à il y a deux ans, je sens nettement une différence au niveau de la qualité de l’air. En 4 mois, 85 alertes ont été émises à la pollution aux particules PM2,5 (soit 2 fois plus que TOUTE l’année 2016). C’est grave docteur ?
L’OMS estime juste que ce sont des particules cancérigènes au 1er degré. Ça veut dire quoi en substance ? Que c’est carrément nocif, pas bon, tout ça tout ça… En mars, Séoul est même malheureusement devenu la 2e ville la plus polluée au monde, après New Dehli.

En cette saison, la pollution est, en effet, aggravée par ces vents provenant de Chine, néanmoins cela ne représente que 20% de la pollution coréenne selon Kim Shin-do, spécialiste d’ingénierie environnementale à l’université de Séoul et Green Peace.

Le reste serait une pollution issue principalement des 53 centrales à charbon qui génèrent presque la moitie de l’électricité sud-coréenne. Dix doivent être fermées d’ici à 2025 et remplacées par des installations à la biomasse. Mais dans le même temps, 20 autres seront également construites d’ici 2022 afin de satisfaire la demande croissante. La Corée du sud est le quatrième importateur mondial de charbon, les dépenses gouvernementales pour l’énergie thermique et les énergies renouvelables sont elles en constantes baisse.

La capitale, qui n’héberge plus de grandes usines, mais en est entourée, subie également les gaz d’échappement de ses véhicules polluants.  

« Le nombre de véhicules au diesel a beaucoup augmenté pour des raisons économiques. Beaucoup d’hommes politiques continuent de penser que le charbon et le diesel, parce qu’ils sont peu onéreux, contribuent grandement à l’économie nationale », selon le chercheur à l’Institut coréen pour l’environnement

La faible régulation de l’industrie et le manque de norme seraient aussi l’un des facteurs, difficile a évaluer néanmoins.

 

 

Que fait la Coree ?

Officiellement, la question préoccupe les autorités. Le problème sanitaire est tel que le pays a été le premier à lancer, fin avril, une collaboration avec la Nasa afin d’améliorer les prévisions liées aux particules fines. Pendant six semaines, deux avions ont sillonné le ciel coréen pour collecter des données atmosphériques. Si la Chine est en partie responsable de cette pollution, Pékin a tendance à montré du doigt Séoul, arguant être responsable de seulement 20% de la pollution. En bref, on assiste au fameux : c’est ta faute, c’est pas la mienne…

Le maire de Séoul, Park Won-soon, a pris des initiatives pour développer la place du vélo et annoncé le 6 avril de l’an passe, un plan prévoyant de récompenser financièrement les conducteurs qui réduisent l’usage de leur voiture… On attend toujours…
En 2009, le président Lee Myung-bak avait lancé en grande pompe son projet de croissance verte, on attend toujours…

Cette semaine, le ministère de l’Environnement, les autorités municipales de Séoul et d’Incheon ainsi que celles de la province de Gyeonggi-do ont décidé de commencer à mettre à exécution les ‘mesures d’urgence’ visant à réduire la pollution. Si ces mesures sont appliquées, les navettes pour les employés d’environ 730 établissements publics de la région et leurs véhicules utilitaires doivent se soumettre au principe de la circulation alternée. Le ministère estime qu’environ 120 000 voitures seront concernées. Depuis le début de l’année, si on a beaucoup parle de ces mesures, elles n’ont jamais été décrétées…

Une plainte a récemment été déposée par 7 personnalités coréennes… Wait and see…

 

 

 

Seoul, on en a gros !

Pour ceux vivant a Paris, la pollution ici, n’a réellement rien à voir.
Personnellement, je le sens dés le réveil. Je ressens comme un début d’angine permanent, les yeux qui brûlent. Chez certains, cela se traduit par une certaine fatigue, comme un léger symptôme grippal.
On peut également le voir de ses yeux vus, comme disait ma grand-mère. Le ciel même bleu semble légèrement grisâtre et il suffit d’aller près du fleuve Han pour observer ce magnifique brouillard.

Après pour être au top, il y a les applis ou sites type : Air visual ou Aqicn.

Vous pouvez également porter un masque, ce que je fais. On en trouve dans tous les « Convinience Store » (CU, 7eleven…) et dans les pharmacies. Il en existe néanmoins plusieurs types, je vous fais un rapide récap (base sur L’OMS) :

  • Pour commencer, on oublie les masques chirurgicaux et masque avec de jolis dessins dessus : cela ne sert a rien.
  • N95 : filtre 95% des particules fines. Vous le trouverez parfois sous ces noms : 3M 9501, 3M 8110S, 3M 8210, 3M 9210.
    N99 : filtre 99% des particules fines. Je n’en ai jamais vu.
    Si j’ai bien compris, ces masques sont établis selon les normes US.
  • Les KF (Korea Filter) qui sont établis selon les normes européennes. Ils filtrent les particules fines et sont anti-aérosols, classes sous indices P1, P2 et P3 : je reprendrais dixit ce qui est écrit sur le site de notre gouvernement.
    KF 80 : 80% de particule fines + 80% des aérosols
    KF 94 : 94% des particules fines + 94% des aérosols
    KF 99 : 99% des particules fines + 99.95 des aérosols

Je ne vous expliquerai pas comment cela se met, juste lisez bien la notice. Le mien est a change toutes les semaines.
Vous pouvez également acheter un purificateur d’air ou des plantes dépolluantes.
En règle générale, il est conseille :

  • d’eviter les activites physique et le sport en plein air ET a l’interieur (sauf si vous avez un purificateur, blablabla…)
  • En cas de gêne respiratoire ou cardiaque inhabituelle, consulter un médecin ou pharmacien.
  • Prendre conseil auprès d’un médecin pour savoir si le traitement doit être adapté.
  • Si les symptômes sont moins gênants quand le sujet reste à l’intérieur, privilégier des sorties plus brèves que d’habitude.
  • Eviter de sortir en début de matinée et en fin de journée et aux abords des grands axes routiers.
  • D’une façon générale, il convient de privilégier les activités calmes et de réduire les activités à l’extérieur

Conclusion

On ne peut malheureusement pas faire grand chose tant que le gouvernement n’aura pas pris ses dispositions et qu’il n’y aura pas une vraie éducation de la population ainsi qu’une réelle envie d’effectuer une transition verte. Quand je parle d’éducation, rien de négatif. Les coréens sont très disciplines quand il s’agit du tri et des dechets (en règle générale) car ils y ont été éduqués. Il est assez frustrant pour nous étrangers de voir le déni et la mauvaise fois dont ils peuvent faire preuve lorsque l’on « critique » la Corée. Si vous pensiez le français chauvin, voir même hargneux quand vous critiquez le dieu saucisson, attendez d’aborder ce genre de questions avec des coréens.
En tout cas, que tu mettes ton masque ou pas, libre a toi, n’oublies pas : « c’est les Chinois ! »
Yippee-kai-yay pauvre c** !
0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *